Tibet vs China....

Publié le par bergere

Ici on en parle bien peu... Il faut dire que l'économie américaine dépend pratiquement entièrement de la Chine... Peut-on faire une différence en apposant son nom au bas d'une pétition… ? A vous de juger... Pour signer

Here, in US, we do not hear so much about Tibet, even not at the coffee corner. But it is true that almost the entire American economy depends on China... Still, can we make a difference by giving our name to a petition...? It is your choice...
To sign

 

Bon over blog me fait un bug lorsque j'ajoute des liens externes, alors si cela ne marche toujours pas, voici les liens directs

https//team.avaaz.org/fr/tibet_end_the_violence/

https://team.avaaz.org/en/tibet_end_the_violence/



Publié dans Good Mood in US

Commenter cet article

n-talo 26/03/2008 23:38

ça marche pas !!! ????

Joke 26/03/2008 16:41

De retour ? Je vais pouvoir revenir de temps en temps. J'étais resté à l'épisode de la malencontreuse chute...Tibet vs China?Un policier chinois meurt lynché par la foule dans le Sichuan.
Le Dalaï Lama a toujours été considéré ici comme l'autorité morale et religieuse incontestée des Tibétains. La mort du policier chinois hier autorise à croire que certains Tibétains se sont affranchis de l'enseignement du Dalaï Lama qui réprouve le recours à toute violence.
Le boycott est une arme non-violente. Mais le Dalaï Lama refuse d'appeler au boycott des Jeux de Pékin par "respect pour le peuple chinois" qui est "fier de ses Jeux". Doit-on passer outre et suivre ceux des Tibétains qui contestent son autorité ? Le boycott de la cérémonie officielle d'ouverture est-il suffisant ?

A Chinese policeman is reported to have been lynched by crowd in Sichuan province
The Dalai Lama has been considered so far as the undisputed moral and religious authority of the Tibetan people. The killing of a Chinese policeman yesterday suggests that some Tibetans seem to have disposed of the non-violent teaching of the Dalai Lama.
A boycott is a non-violent form of action. The problem is that the Dalai Lama says that the Beijing Olympics should go ahead, refusing to call for a boycott. "The Chinese people need to feel proud. China deserves to be a host of the Olympic Games," he said yesterday. Should we override his advice and follow those of the Tibetans who dispute his authority? Would a boycott of the opening ceremony be enough?

Le Piou 25/03/2008 17:51

Je suis pas trop d'accord avec toi quand tu dis qu'on parle peu du tibet aux US. Mais en fait en reflichissant, je realise que mon point de vue est fausse: j'ai vecu a Berkeley pendant 4 ans alors forcement, les bumpers stickers "free Tibet", ou les manifs quotidiennes (oui, chaque jour!) devant le consulat Chinois a SF, j'en suis limite blase.Mais c'est peut-etre pas le cas partout, c'est vrai.