Faut que tu respires...

Publié le par bergere


Découverte qui deboussole, je connais Mickey 3D oui quand même, mais cette chanson, je la découvre et c'est un electrochoc. C'était en écoutant CO2 mon amour... Des paroles qui frappent par leur justesse... Faut que je respire...

Approche-toi petit, écoute-moi gamin
Je vais te raconter l'histoire de l'être humain
Au début y'avait rien au début c'était bien
La nature avançait y'avait pas de chemin
Puis l'homme a débarqué avec ses gros souliers
Des coups de pied dans la gueule pour se faire respecter
Des routes à sens unique il s'est mis à tracer
Des fleches dans la plaine se sont multipliés
Et tous les événements se sont vus maitriser
En deux temps trois mouvements l'histoire était pliée
C'est pas demain la veille qu'on fera marche arrière
On a même commencé à polluer les déserts

Il faut que tu respires
Et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire
Et c'est pas rien de le dire

D'ici quelques années on aura bouffé la feuille
Et tes petits enfants ils n'auront plus qu'un oeil
En plein milieu du front ils te demanderont
Pourquoi toi t'en as deux et tu passeras pour un con
Ils te diront comment t'as pu laisser faire ça
T'auras beau te defendre leur expliquer tout bas
C'est pas ma faute à moi c'est la faute aux anciens
Mais y'auraplus personne pour te laver les mains
Tu leur raconteras l'époque où tu pouvais
Manger des fruits dans l'herbe allongé dans les prés
Y'avait des animaux partout dans la forêt
Au début du printemps les oiseaux revenaient

Il faut que tu respires
Et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire
Et c'est pas rien de le dire
Il faut que tu respires
C'est demain que tout empire
Tu vas pas mourir de rire
Et c'est pas rien de le dire

Le pire dans cette histoire c'est qu'on est des esclaves
Quelque part assassin ici bien incapable
De regarder les arbres sans se sentir coupable
A moitié défroqué cent pour cent misérable
Alors voilà petit l'histoire de l'être humain
C'est pas joli joli et j'connais pas la fin
T'es pas né dans un chou mais plutôt dans un trou
Qu'on remplit tous les jours comme une fosse à purin
Il faut que tu respires
Et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire
Et c'est pas rien de le dire
Il faut que tu respires
C'est demain que tout empire
Tu vas pas mourir de rire
Et ça c'est rien de le dire
Il faut que tu respires
Il faut que tu respires

Publié dans Good Mood in US

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ben&to 22/03/2009 11:53

eh nooooon, pas d'oubliés ni de délaissés... il ne manquerait plus que ça... Des virés rapides sur la blogosphère ces temps-ci.On prend note pour juillet, oui oui, on va faire le possible pour être à Frize dans ces eaux là, mais rien n'est sûr... Courage  pour ces semaines sans Mr Mouton!

chrystelle 21/03/2009 18:31

au fait, c'est vrai quand même cette petite fille, c'est Nono !!!la même bouille souriante, la même énergie !

chrystelle 21/03/2009 18:22

en effet !  et j'avoue qu'avec moi, Bergère, tu aurais vite le dernier mot, je ne sais pas débattre...enfin,  de plus en plus finalement ! j'avais bien compris en tous cas que ces discussions se faisaient dans le respect.  et je suis d'accord qu'on ne peut pas avancer sans ça !la cabane va être comme prévu en stand by druant une petite dizaine mais elle est presuqe terminée dans ma petite tête !et au fait, la tienne ? on n'a même pô eu un aperçu !?!bizZz

virginie 21/03/2009 08:29

bergère,il faut que je te mette en relation avec seb.ça doit lui manquer les débats avec toi...et à crys,je t'avais prévenu que c'était la reinde du débat la bergère et elle a toujours le dernier mot :)

bergere 21/03/2009 02:35

Chrystelle, je suis d'accord... Mais un "fight" verbal et toujours dans le respect de l'autre ca fait avancer les choses (et pour faire reflechir y en a etre tres fort anthro). Tous ce que je suis aujourd'hui c'est la lecture, l'information mais au combien la discussion avec les gens du meme bord et du bord d'en face... Je ne peux pas vivre sans ces discutions qui me font avancer, qui me font evoluer... Bises et la cabane elle avance?