Est ce que tu parles enfin Mouton Jr?

Publié le par bergere

canon 607

Et ben non, Mouton Jr ne parle pas encore? Est ce que c'est grave Docteur? Est ce que je dois le mettre dans un institut specialisé? Est ce qu'il va quand même avoir son Bac? Est ce que qu'il ira quand même à l'université? Va-t'il pouvoir briguer les 3 mandats présidentiel auxquel il est destiné? Que dois je faire docteur? Dois je lui faire faire des vocalises A E I O U Be Be Be Ba Ba Ba, Ba Lon, Ba Lon, Ba Le, Ba Le....  Répètes Mouton Jr...

 

Mais lui je le connais comme si je l'avais fait et je sais pertinament qu'il me regardera avec son air frippon et me dira obstinement: Non non non. Et cela me va parfaitement. Ce petit bouchon est la joie incarnée... Et puis il est vif comme l'éclair. Et surtout il a à peine 2 ans. Hallucinant la pression qu'on peut mettre sur les frêles épaules des enfants d'aujourd'hui, de nos enfants. Est ce vraiment pour leur bien? Qu'y a t'il de plus important pour un enfant savoir compter jusqu'à 40, savoir parler comme un dictionnaire, savoir parler 3 langues étrangères et le tout avant l'entrée en CP? Ou bien est ce le laisser profiter de son enfance (qui sera beaucoup plus courte que la notre) le laisser croire en les fées, les elfes, les licornes, les ogres et les grands méchants loups, le laisser rêver, imaginer, courrir, sauter (bon là Mouton Jr est super fort, son letmotif "toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort" nous attendons avec angoisse la prochaines visite aux urgences)... Le laisser avancer doucement, à son rythme. L'école selon moi se charge déjà (un peu trop) de les transformer en singes savants, nos chères têtes blondes. Nous même nous nous surprenons quelques fois à faire compter Choupinou ou à lui faire reconnaitre les lettres. Alors non, Mr mouton ne parle pas (il me dit maman, et cela me suffit amplement) et de plus croyez moi il n'en a pas besoin. Il sait dire le minimum vital et le minimum vital pour lui c'est:

- gatô (à présent qu'il sait ouvrir le frigo, la seule nourriture qu'il ne peut pas encore atteindre même en montant sur deux chaises qu'il aura soigneusement empilées l'une sur l'autre, ce sont les gateaux)

- balon (qui va souvent rejoindre les gatô lorsque son père ou moi avons atteind notre limite de tolérance en ce qui concerne voir/entendre le balon rouler dans notre petit appart, un petit diable de tasmani collé juste derrière)

- maman,

- papa et

- aia (ca soeur)

Pour le reste il n'a pas besoin de nous, il fait tout tout seul...


Tu as raison mon petit bouchon, dans la vie, ce qui compte ce ne sont pas les mots, mais  bien nos actions...

Publié dans Bonne Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

steph 27/05/2010 01:27



J'ai eu le meme probleme avec Luna...Et tout le monde te le fait remarquer que ton mome ne parle pas. Luna ne parlait pas mais par contre elle savait faire beaucoup de choses avec son corps que
d'autres enfants n'osaient meme pas encore envisager. et puis ton petit mouton jr. Il a grandi entre l'anglais et le francais a la naissance, alors tout ca c'est bien normal! Il est bien connu
que les enfants bilingues mettent plus de temps a commencer a s'exprimer...


Une chose de sur: Il va en faire craquer des donzelles!



marie 17/05/2010 22:17



tu as utilisé un mot que j'ai pas bien compris plus haut! disci...quoi? ^^


 


sinon mon parle de plus en plus et de mieux en mieux, elle sourit et rigole, elle va bien, je suis soulagée .-)



mowglinomade 16/05/2010 23:09



Et ben, qu'est ce qu'il a grandi ce petit mouton. Et il a les mêmes yeux malicieux de sa soeur non (sur les photos en tout cas)?


Quand au language, c'est un  peu comme la marche...il y a ceux qui se lancent dès qu'ils sont capable de mettre un pied/son devant l'autre, quitte a se rétamer/ être incomprehensible, et il
y a ceux qui attendent de maitriser pour se lancer, comme une cousine mutique qui a tout simplement lancé un "passe moi l'eau s'il te plait maman" à table un jour à 3 ans et demi. Et ceux qui
s'économisent, qui ne font/ disent que lorsqu'ils en ont besoin, comme tu le dis si bien.


Je suis un peu dans la même problématique avec la propreté en ce moment, j'essaie de ne pas éduquer de manière négative, mais c'est très difficile, j'ai parfois l'impression qu'elle se moque de
moi, qu'elle me fait du chantage;...


Enfin, ma propre experience familiale prouve que ce ne sont pas ceux qui reussissent le mieux dans à l'école qui sont le plus heureux dans leur vie d'adulte, ni même les plus epanouis dans leur
travail. Une bonne raison d'éduquer différemment, de transmettre le gout de la lenteur, de la contemplation, de la patience et de l'endurance plutot que de la performance.



bergere 17/05/2010 18:05



Je crois que je n'aurais pas su dire mieux... Pas facile de "transmettre le gout de la lenteur, de la contemplation, de la patience et de l'endurance plutot
que de la performance" lorsqu'autour de soit tout le monde s'efforce à faire le contraire... C'est un combat permanent, et surtout difficile. Souvent on te dit qu'en ne les faisant pas
rentrer de plein fouet dans notre société, tu les condamnes à l'echec, au malheur etc... Mais cela me rassures de savoir que nous sommes plusieurs à essayer de faire autrement... Courage a toi
aussi Mongli...



Joke 11/05/2010 14:33



Je prends un pari.


Je parie que la première punition ou réprimande qu'il aura à l'école, sera pour... bavardage.


J'ai un petit-fils qui ne parlait pas du tout à 4 ans.


Maintenant, avec lui, impossible d'en placer une - il aura 8 ans dans un mois.



bergere 17/05/2010 17:41



Ah perdu Joke... La première punition il l'a déjà eu... Pour avoir couru
comme un fou (et ne s'être pas arrêté de courrir lorsque la maitresse lui a demandé) dans la classe des grands... Lorsque Dr Mouton est arrivé il était punis assis sur sa chaise, avec sa tête
toute triste de Caliméro...



barbara 07/05/2010 18:34



Je trouve que c'est aussi dur de ne pas faire paraître le manque de confiance en soi devant les enfants. En fait, une situation angoissante, pendant laquelle on hésite, on ne veut pas se lancer,
on tergiverse, on discute à voix haute avec le chum....ça se voit, ça s'entend, et surtout les enfants le sentent, non? Je dois rassurer ma poulette (4ans "ETDEMI") et mon crapaud (2ans) quand
eux n'osent pas (poulette ultra génée en public...) alors qu'ils me voient m'énerver... Je veux aussi croire que mes enfants seront plus confiants que moi, mais je trouve ça dur de les guider
dans cette voie alors que je ne suis pas une experte dans le domaine de la confiance en soi! bref. voilà pour le message de montréal. bises, très belle photo. Et aussi...je ne reçois plus les
lettres... Barbara



bergere 17/05/2010 17:59



Barbara, comme cela me fait plaisir de te lire et de découvrir tes deux petits trésors au travers de ton commentaire... Tu as raison, il est très difficile
de guider ses enfants avec assurance... C'est pour cette raison qu'avec mon chum de mouton nous nous éfforcons de parler de nos deux bouchons en leur absence, de discuter, de s'engueuler et
finalement de prendre les décisions sur leur éducation en leur absence.... Attention cela ne veut pas dire pour autant que nous faisons toujours tout parfaitement... Nous nous
autorisons à être dans l'erreur, mais on le fait toujours avec certitude


Barbara, penses à ce que tu aurais aimé avoir comme support, comme encouragement qui selon toi t'aurait aidé à avoir plus confiance en
toi... Et puis montres leur l'amour que tu leur portes, c'est déjà un énorme dont qui leur donnera confiance en eux jour après jour... Ensuite il y a les caractères différents aussi. Ma
puce de PRESQUE 5 ans est timide (depuis qu'elle est toute petite elle se met souvent en retrait en société, elle observe plus qu'elle n'ose prendre part aux activités du groupe) mon petit de
deux ans, lui c'est une vraie petite terreur qui n'a peur de rien et de personne (sauf de ronald Mc Donald )


Bon courage Ma barbara, et j'espère qu'un de ses jours je pourrais la rencontrer en vraie ta petite famille...